Les concepts des maisons passives


Les concepts des maisons passives
Plus de confort avec moins d'énergie

Exemple de maison passive - © J-M Pupille - Architecte

Exemple de maison passive © JM Pupille Architecte


Les 10 derniers articles


Une maison passive n'est pas une maison sans chauffage



On entend très souvent dire qu'une maison passive est une maison sans chauffage. En réalité, ce sont des maisons qui possèdent un système de chauffage minimaliste dont le fonctionnement est limité à quelques jours par an lorsque les températures extérieures sont bien plus froides qu'à l'habitude.

Comment pourrions-on ne pas avoir froid avec un système de chauffage si peu puissant et qui fonctionne si peu, nous qui sommes habitués à appuyer sur un bouton pour avoir la bonne température presque instantanément et en permanence? De prime abord ça parait impossible. Pourtant ces maisons existent bel et bien. Elles existent même depuis plus de 25 ans!…

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G. à Toulouse
Lire l'article…

17-2 - Estimation des prix de construction

L'intérêt économique des maisons passives

Des estimations unitaires irréelles


La qualité de l'architecture et de l'environnement créé est un des principaux facteurs qui influencent le prix global d'une construction passive ou non. Les caractéristiques de la zone confortable du projet, sa volumétrie, sa compacité, les surfaces du sol, des façades et du toit ainsi que, entre autres, le nombre de pièces et leur nature en ont tout autant. Tous ces éléments n'ont absolument aucun lien commun avec la surface habitable. Le prix varie également beaucoup en fonction du type et de la qualité des équipements de confort, les menuiseries triple vitrage, la plomberie, l'électricité ou de la VMC double flux par exemple. Leurs prix sont également totalement déconnectés de la surface du bâtiment qui les accueille. Celui des menuiseries dépend de l'architecture et de leurs matériaux, celui de l'électricité du nombre de pièces, celui de la plomberie du nombre de pièces comportant des points d'eau et enfin celui de la VMC double flux ne varie que très peu d'un bâtiment à l'autre quand la machine est de même qualité. Aucun n'a une quelconque proportion avec la surface habitable…
Lire l'article…

1-5 - Les maths ont toujours raison

L'intérêt écologique des maisons passives
Les bâtiments passifs dont la qualité énergétique est basée sur les seules règles scientifiques, et non sur les règles plus politiques que réalistes de la RT2012, sont les plus économes en énergie et donc les plus aptes à limiter la pollution, à respecter le climat et, plus largement, la nature en général. Mettre à profit leur efficacité énergétique, c'est donc tout à la fois protéger la nature et participer à la limitation de ses réactions les plus violentes…
Lire l'article…

1-4 - Vers une révolution énergétique irréversible

L'intérêt écologique des maisons passives
Les scientifiques, spécialistes du climat, sont unanimes : le climat du futur sera de plus en plus chaud en été avec des périodes plus courtes mais plus froides en hiver et des variantes de plus en plus marquées en fonction de la situation géographique, tant du point de vue des températures que de la pluviométrie et des vents. On le constate d'ailleurs d'année en année. Les hommes devront nécessairement s'y adapter et certaines de leurs constructions pourront les y aider. La raison est simple : leurs heureux propriétaires n'auront pratiquement pas besoin d’énergie pour y vivre dans de bonnes conditions de température. C'est déjà parfois le cas aujourd'hui. Ceux-là ont compris qu’il valait mieux acquérir un bon manteau, tout à la fois confortable et hermétique, que de payer l’énergie nécessaire pour compenser son absence…
Lire l'article…

6-3 - Comprendre l'inertie thermique, la diffusivité, l'effusivité et leurs incidences sur le confort

Le sommaire et l'index du blog PassivAct
L’inertie est la tendance de tout système à conserver son état initial en permanence. Toutes les actions concourant à l’évolution de nombreux systèmes sont en effet modérées par l'inertie qui a tendance à les conserver dans leur état d’origine parce qu’ils y sont en situation d’équilibre. Dans le domaine de la construction, c'est l'inertie thermique qui doit être impérativement prise en considération afin d'assurer au mieux le confort tout en limitant les besoins d'énergie.

Contrairement à toutes les autres lois de la thermique, dont le fonctionnement n’est pas altéré par les évolutions normales du milieu, l’inertie thermique n’existe que grâce à elles. C’est une réaction collatérale inévitable qui…
Lire l'article…

12-7 - Les VMC double flux fonctionnent aussi en été

Les VMC double fluxLe concept de « Maison passive » est basé sur une amélioration de tous les composants ayant une incidence sur le bilan énergétique d'un bâtiment en limitant les actions à l'obtention du meilleur rapport qualité/prix global. Ce dernier est atteint lorsqu’il devient possible de remplacer le réseau de chauffage classique par celui de la VMC double flux auquel est attribué, à peu de frais, une double fonction de ventilation et de chauffage
Lire l'article…

4-12 - Même les maisons passives ont besoin d'un système de chauffage

Le sommaire et l'index du blog PassivAct

Une maison passive n'est pas une maison sans chauffage


Quiconque s'intéresse aux maisons passives peut lire très fréquemment, sur Internet comme dans la presse, des articles indiquant qu'une maison passive est une maison sans chauffage. Cette affirmation est totalement fausse…
Lire l'article…

16-3 - Vaut-il mieux un chauffe-eau solaire ou une chauffe-eau thermodynamique ?

Les besoins d'eau chaude
Dans une maison passive, le chauffage est réduit de manière drastique grâce à l'optimisation thermique de toutes des caractéristiques du bâtiment. Contrairement aux constructions classiques, il devient tellement faible que la plus grande partie de la consommation d'énergie est destinés à satisfaire d'autres besoins tout aussi indispensables à notre confort. Parmi eux, la production d'eau chaude sanitaire, l'ECS, est celle qui devient, de très loin, la plus importante. Après le chauffage, c'est donc sur cette consommation qu'il faut agir…
Lire l'article…

12-1 - Choix du type de ventilation en maison passive

Les VMC double fluxUne maison passive, comme une maison seulement RT2012, doit être ventilée de manière efficace et confortable. C'est à la fois une obligation sanitaire et légale. La réglementation française impose des débits minimums d'extraction de l'air vicié, mais ne définit pas la méthode pour y parvenir. L'obligation de respecter des débits minimums de ventilation et la nécessité de réduire la consommation pour le chauffage, qui impliquent de fait une ventilation contrôlée, stable et sans interruption, ont fini par imposer l'usage quasi systématique des Ventilations Mécaniques Contrôlées, les VMC. Quels sont donc les différents systèmes existants? Quels sont ceux d'entre eux qui sont utilisables en maison passive?…
Lire l'article…

11-5 - Méthode de pose des fenêtres dans une maison passive

Les fenêtres passives triple vitrage
Une fenêtre très efficace peut voir ses performances augmenter ou baisser en fonction de la méthode de pose retenue. Le bilan thermique de la construction qui les accueille varie dans le même sens :
           • La mise en œuvre des menuiseries peut, en effet, réduire les apports solaires en hiver avec pour conséquence l'augmentation du besoin de chauffage, ou les augmenter trop en été en…
Lire l'article…

13-7 - Un puits provençal classique n'est efficace qu'en maison passive

Le puits provençal hydraulique
Après avoir démontré qu'en période hivernale, sauf en maison passive, un puits canadien classique n'a pratiquement aucun intérêt en comparaison avec une VMC double flux, la question de l'efficacité d'un puits provençal classique se pose très sérieusement pendant sa période estivale de fonctionnement et plus particulièrement en période de canicule
Lire l'article…