Les concepts des maisons passives


Les concepts des maisons passives


Plus de confort avec moins d'énergie

Exemple de maison passive - © J-M Pupille - Architecte


Les 10 derniers articles



Qu'est-ce qu'un maison passive?



On entend très souvent dire qu'une maison passive est une maison sans chauffage. En réalité, ce sont des maisons qui possèdent un système de chauffage minimaliste dont le fonctionnement est limité à quelques jours par an lorsque les températures extérieures sont bien plus froides qu'à l'habitude.

Comment pourrions-on ne pas avoir froid avec un système de chauffage si peu puissant et qui fonctionne si peu, nous qui sommes habitués à appuyer sur un bouton pour avoir la bonne température presque instantanément et en permanence? De prime abord ça parait impossible. Pourtant ces maisons existent bel et bien. Elles existent même depuis plus de 25 ans!…

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.à Toulouse


Lire l'article…

4-14 - Quels matériaux de construction utiliser en maison passive? (V2018)

Le sommaire des concepts
En dehors du respect du budget d'un projet, le choix des matériaux de l'enveloppe d'un bâtiment passif n'a pas d'autre limite que celle imposée par les calculs thermiques afin de vérifier que tous les critères des maisons passives sont bien respectés. Afin de limiter le prix de construction, leur choix doit aller de pair avec ceux de l'ensemble des caractéristiques du bâtiment et de ses équipements…
Lire l'article…

11-6 - Pose facilitée de fenêtres sans pont thermique et sans fuite (V2018)

Les fenêtres passives triple vitrageLa méthode de pose d'une menuiserie a de fortes influences sur sa propre performance globale. Un appui de baie traditionnel provoque généralement un pont thermique important. Ce défaut peut se cumuler avec une protection solaire mal conçue qui dégrade les apports solaires attendus en hiver ou au contraire les augmente trop en été. Des fuites d'air au travers des joints de pose ou des dormants non isolés peuvent, entre autres, contribuer à réduire encore les performances. Pour limiter tous ces risques, la conception de la pose des baies doit être impérativement traitée simultanément à la méthode d'étanchéité à l'air en incluant évidemment le support de la protection solaire éventuelle. L'appui de baie ou le seuil, les tableaux ainsi que le linteau avec les protections solaires éventuelles doivent être traités avec le même soin…
Lire l'article…

11-5 - Méthode de pose des fenêtres dans une maison passive (V2018)

Les fenêtres passives triple vitrageUne fenêtre très efficace peut voir ses performances augmenter ou baisser en fonction de la méthode de pose retenue. Le bilan thermique de la construction qui les accueille varie dans le même sens :
           • La mise en œuvre des menuiseries peut, en effet, réduire les apports solaires en hiver avec pour conséquence l'augmentation du besoin de chauffage, ou les augmenter trop en été en…
Lire l'article…

4-13 - Aucun plan ne peut garantir qu'une maison sera vraiment passive (V2018)

Le sommaire des concepts
Quelles sont les différences entre les plans d'une maison passive et ceux d'une maison classique RT2012? Peut-on savoir si une construction est à ce niveau de performance thermique en observant seulement le plan de chacun de ses niveaux? Est-on sûr d'atteindre cet objectif en s'inspirant des exemples de maisons passives proposés sur ce site? En d'autres termes, peut-on vous proposer des plans permettant la réalisation à coup sûr d'une construction atteignant un tel niveau de performance? En quelque sorte, de bons plans, peut-être même le plan idéal…
Lire l'article…

13-7 - Un puits provençal classique n'est efficace qu'en maison passive (V2018)

Le puits provençal hydrauliqueAprès avoir démontré qu'en période hivernale, sauf en maison passive, un puits canadien classique n'a pratiquement aucun intérêt en comparaison avec une VMC double flux, la question de l'efficacité d'un puits provençal classique se pose très sérieusement pendant sa période estivale de fonctionnement et plus particulièrement en période de canicule
Lire l'article…

13-5 - Un puits canadien classique n'a pratiquement aucun intérêt (V2018)

Le puits provençal hydrauliquePour simplifier, l'idée principale du puits canadien est de réchauffer l'air neuf qui pénètre dans une construction en hiver en le faisant transiter dans le sol. Dans le meilleur des cas, en admettant que son efficacité soit de 100%, l'air arriverait à la température du sol soit parfois jusqu'à 10°C, quelle que soit la température extérieure. De prime abord, il paraît très intéressant de faire renter de l'air à cette température plutôt qu'à celle qui règne à l'extérieur et qui peut être bien plus froide…
Lire l'article…

15-1 - Les besoins d'eau chaude (V1018)

Les besoins d'eau chaudeLa consommation moyenne d’eau en France, telle que précisée en 2017 par l’observatoire des statistiques, est de 140 litres d’eau par jour et par personne, avec une croissance marquée du nord au sud du territoire métropolitain et une tendance globale à la baisse depuis quelques années. Elle est répartie par ordre croissant entre boisson, cuisine, voiture et jardin, vaisselle, linge, sanitaires et hygiène corporelle. Bains et douches, qui constituent ce dernier usage, représentent près de 40 % de la consommation moyenne d’eau, soit 60 litres par jour et par personne, et une très grande partie du besoin en eau chaude
Lire l'article…

13-9 - Recette pour concevoir un puits canadien ou un puits provençal (V2018)

Le puits provençal hydrauliqueLa nécessité de réduire la consommation d'énergie des bâtiments a imposé de réduire celle qui résulte de la ventilation obligatoire par balayage tout en conservant en permanence un air intérieur de bonne qualité. Cette obligation, qui implique une ventilation stable et sans interruption, a fini par imposer l'usage quasi systématique des VMC simple ou double flux, dont le fonctionnement peut et doit être continu. Cette obligation de fait et le constat de l’augmentation de la fréquence des périodes de canicule ont incité à faire transiter l'air neuf par des canalisations insérées dans le sol, toujours plus frais que l'air, pour tenter de réduire les températures intérieures en été. Ce principe est celui des puits climatiques aérauliques qui sont donc pratiquement toujours mis en œuvre en parallèle avec une VMC. Il y a donc forcément interaction entre les deux équipements qui sont le plus souvent amenés à gérer l'air simultanément…
Lire l'article…

15-5 - Les récupérateurs de chaleur sur les douches (V2018)

Les récupérateurs de chaleur sur l'eau des douchesQuel que soit le type de construction existante ou projetée, l’intérêt de ses occupants actuels et futurs est d’y vivre dans la meilleure situation de confort possible tout en limitant au maximum le prix de l’énergie dont ils ont besoin pour l’assurer. Dans les constructions hautes performances, notamment dans les maisons passives, les besoins d’eau chaude sanitaire (ECS) sont tel que l’énergie nécessaire à sa production peut dépasser très largement celle indispensable au chauffage. L’optimisation de la production d'ECS est donc tout aussi utile que celle du chauffage…
Lire l'article…

16-1 - Le COP extraordinaire des systèmes de récupération de chaleur (V2018)

Le sommaire des concepts
Le COP, acronyme de COefficient de Performance, n'existe pas pour les systèmes de récupération chaleur. C'est fort dommage, car les mots qui le décrivent semblent classer les appareils qui en bénéficient parmi les systèmes les plus performants sur le plan du bilan énergétique. De plus, s'il existait, il permettrait de comparer facilement ces appareils avec ceux qui en bénéficient. Il parait donc indispensable de le créer, et même de l'étendre à d'autres équipements afin de démontrer que les plus performants sur le plan de la production de chaleur ne sont pas forcément ceux que l'on croit et sont parfois même inattendus…
Lire l'article…

Voir le sommaire

Le sommaire des concepts des maisons passives