Le blog des maisons passives

Les actualités

Blog mis à jour le 12 septembre 2021

Les concepts associés aux maisons passives


Incidence du terrain sur le prix de construction



L'intérêt économique des maisons passives
Trouver un terrain à bâtir n'est pas toujours simple. La rareté des assises foncières en secteur diffus, résultant de politiques environnementales destinées, à juste titre, à arrêter d'envahir les terres agricoles, est de plus en plus flagrante. Ceux qui veulent construire doivent la plupart du temps se rabattre sur des parcelles issues de divisions de petites propriétés déjà bâties en zones urbaines, ou en limite de ces zones, et celles disponibles en lotissement.

Lorsque la recherche aboutit, parfois après de longs mois de recherche, l'acquéreur potentiel doit s'assurer que ses critères les plus importants sont satisfaits pour passer à l'acte. Ceux qui découlent du choix de réaliser une maison bioclimatique neuve, éventuellement une maison passive, doivent bien évidemment être pris en compte.

Quel que soit le type de projet, mais avec plus d'importance quand il s'agit d'un bâtiment passif, les répercussions les plus importantes résultant du choix de l'assise foncière sont dues à sa situation géographique, à son environnement proche comme lointain et au terrain lui-même, notamment sa géométrie. Malheureusement, les incidences de ces caractéristiques sont mal appréhendées et, la plupart du temps, très insuffisamment prises en compte malgré des conséquences financières importantes, parfois insupportables, qui en résultent.

Basé sur de nombreux retours d'expériences, cet article est destiné à s'assurer que tous les paramètres des terrains qui ont une incidence importante sur le prix de construction sont correctement pris en compte afin d'éviter des erreurs pouvant aller jusqu'à l'obligation d'abandonner un projet, car…

A surface habitable strictement identique,
le prix global d'un projet hors terrain peut varier du simple au double!



Les fake news à propos des maisons passives


Les connaissances permettent de juger



• Une maison passive n'est pas une maison sans chauffage.
• On ne peut pas estimer sa valeur en fonction d'un prix au m2 et de sa surface.
• Le concept est aussi efficace en été qu'en hiver.
• L'architecture d'une maison passive n'est pas nécessairement celle d'un cube simpliste.
• Une maison écologique est d'abord une maison passive

Voici quelques affirmations qui vont à l'encontre de nombreux résultats affichés par les moteurs de recherche. Cette opposition n'est pas le fruit de simples avis sans fondement, mais de constats basés sur des règles scientifiques et plus de 10ans d'expérience dans le domaine des constructions et rénovations écologiques, bioclimatiques et passives.

Pour pouvoir juger des informations fournies par internet, dont les affirmations ci-dessus font partie, il faut au moins comprendre l'essentiel résumé en une seule page, celle de l'accueil de ce site. Ce n'est pas toujours suffisant. Il faut aussi connaître les fake news qui se propagent toujours plus vite que les vraies informations parce qu'elles ne font pas référence à la réalité mais au sentiment dominant que nous en avons.

Le seul rempart contre les infox est la connaissance
fondée sur la réalité et non sur des croyances

Les vrais informations ne sont pas une option pour concevoir une maison passive confortable
avec un système de chauffage aussi peu puissant que celui de sa VMC double flux



Idée reçue : une rénovation ne peut pas être passive




Et pourquoi pas?


Les seules limites concernant la transformation d'une construction existante en maison passive sont les ponts thermiques à la jonction entre les murs porteurs et leur support ainsi que le prix des travaux.

Les conditions


La transformation d'une maison existante en maison passive ne peut souvent être réalisée qu'au prix d'une rénovation lourde et parfois d'une modification profonde de l'architecture…






















Le dernier projet labellisé



Il ne suffit pas d'écrire que nous concevons des maisons passives pour que ce soit vrai. Nous devons et pouvons le prouver.

Les retours d'expériences de constructions suffisamment étanches à l'air et seulement chauffées par le réseau de sa VMC double flux sont un début de preuve. Le sentiment de la réalité étant pratiquement toujours bien plus fort que la réalité elle-même, ce début de preuve n'est pas forcément la réalité et n'est donc pas totalement objectif. La seule preuve qui soit indéniable est la labellisation.


Le dernier projet de maison passive - © J-M Pupille - Architecte

Exemple de maison passive à ossature bois labellisée - © JM Pupille Architecte

Nous ne nous contentons pas de parler de maisons passives,
nous les concevons et nous le prouvons grâce à la certification.






La règlementation



Le guide 2021 des aides à l'habitat


Le sommaire et l'index du blog PassivAct
Si vous cherchez uniquement à savoir s'il existe des aides particulières pour ceux qui font l'effort de construire passif, ne cherchez plus, nous l'avons fait pour vous et nous n'en avons pas trouvé. Il n'en existe pratiquement pas non plus pour la construction neuve RT2012.

Vous pouvez toutefois choisir de rénover. Si vous choisissez cette option, autant le faire bien, au niveau de performance d'une maison passive, car les économies sont à vie. Dans ce cas, il existe des aides comme pour toute rénovation…




L'écologie



L'équation de Kaya


L'intérêt écologique des maisons passives
Les raisons pour construire passif sont multiples et très variées. Il peut s'agir de prendre soin de sa santé grâce à amélioration de la qualité de l'air intérieur et de celle des autres en limitant la pollution, de préférer s'enrichir en économisant plutôt que de payer les fournisseurs d'énergie et les taxes, ou encore de préserver sont confort sans se ruiner en période de gel comme de canicule. Qu'il s'agisse d'une raison écologique, économique, physiologique ou de toute autre, au final, tous ces motifs se rassemblent pour constituer un ensemble d'avantages considérables pour celui qui en bénéficie, à court comme à long terme.

Parmi toutes les causes possibles qui conduisent à faire le choix de construire passif, il en est une dont la portée va bien au-delà du simple intérêt personnel et familial. Il s'agit de la réduction de la pollution grâce à la réduction drastique de la consommation d'énergie productrice de CO2, cette pollution sans limites territoriales qui, pour le moins, participe au changement climatique indéniable. Cette cause est une des seules qui résulte d'un raisonnement irréfutable car purement mathématique…




Les équipements



Les VMC double flux fonctionnent aussi en été


Le sommaire et l'index du blog PassivAct
Le concept de « Maison passive » est basé sur une amélioration de tous les composants ayant une incidence sur le bilan énergétique d'un bâtiment en limitant les actions à l'obtention du meilleur rapport qualité/prix global. Ce dernier est atteint lorsqu’il devient possible de remplacer le réseau de chauffage classique par celui de la VMC double flux auquel est attribué, à peu de frais, une double fonction de ventilation et de chauffage



Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.