Le blog des maisons passives

Les actualités

Blog mis à jour le 24 septembre 2021

La règlementation



La taxe d'aménagement et la redevance d'archéologie préventive


Calcul de la taxe d'aménagement et de la redevance d'archéologie préventive
Toute autorisation de construire implique le paiement de 2 taxes, la Taxe d'Aménagement (TA) et la Redevance d'Archéologie Préventive (RAP). Le but de cet article n'est pas de se comporter en perroquet capable de répéter en moins bien ce qui est indiqué sur le site du ministère de l'Économie, mais de fournir un document résumant le principe de ces taxes ainsi qu'un tableau Excel simple et fonctionnel qui permet de calculer les deux taxes pour les inclure dans le budget de construction ou de rénovation d'un projet passif ou non


Le calcul est basé sur la formule suivante :

Taxe (TA ou RAP) = Assiette * Valeur forfaitaire * Taux





Les fake news à propos des maisons passives


Les connaissances permettent de juger



• Une maison passive n'est pas une maison sans chauffage.
• On ne peut pas estimer sa valeur en fonction d'un prix au m2 et de sa surface.
• Le concept est aussi efficace en été qu'en hiver.
• L'architecture d'une maison passive n'est pas nécessairement celle d'un cube simpliste.
• Une maison écologique est d'abord une maison passive

Voici quelques affirmations qui vont à l'encontre de nombreux résultats affichés par les moteurs de recherche. Cette opposition n'est pas le fruit de simples avis sans fondement, mais de constats basés sur des règles scientifiques et plus de 10ans d'expérience dans le domaine des constructions et rénovations écologiques, bioclimatiques et passives.

Pour pouvoir juger des informations fournies par internet, dont les affirmations ci-dessus font partie, il faut au moins comprendre l'essentiel résumé en une seule page, celle de l'accueil de ce site. Ce n'est pas toujours suffisant. Il faut aussi connaître les fake news qui se propagent toujours plus vite que les vraies informations parce qu'elles ne font pas référence à la réalité mais au sentiment dominant que nous en avons.

Le seul rempart contre les infox est la connaissance
fondée sur la réalité et non sur des croyances

Les vrais informations ne sont pas une option pour concevoir une maison passive confortable
avec un système de chauffage aussi peu puissant que celui de sa VMC double flux



Idée reçue : une rénovation ne peut pas être passive




Et pourquoi pas?


Les seules limites concernant la transformation d'une construction existante en maison passive sont les ponts thermiques à la jonction entre les murs porteurs et leur support ainsi que le prix des travaux.

Les conditions


La transformation d'une maison existante en maison passive ne peut souvent être réalisée qu'au prix d'une rénovation lourde et parfois d'une modification profonde de l'architecture…






















Les concepts associés aux maisons passives


Quel est l'intérêt du prix au m2 d'une maison passive ?



L'intérêt économique des maisons passives
Pensez-vous qu'il est possible d’estimer le prix d'une voiture en fonction de sa taille? Cette idée paraît évidemment totalement stupide. Partant de ce constat, une étude a été réalisée à propos de l'intérêt réel et concret de l'estimation du prix d'une maison, passive ou non, en fonction de sa surface et d'un prix au m2, ou plus précisément d'un prix de construction au m2 pour éviter de le confondre avec un prix de vente au m2. Les analyses et les résultats sont édifiants.

L'objectif du prix au m2 habitable serait d'estimer, au moins dans un premier temps, le prix de construction d'une maison passive neuve, comme celui d'une construction qui ne l'est pas, voire même celui d'une rénovation, en le multipliant simplement par la surface habitable prévisionnelle du projet. L'ordre de grandeur de ce ratio est donc particulièrement important. Largement diffusé par les moteurs de recherche dès les premières lignes affichées sur le sujet, il varie dans d'énormes proportions, de moins de 1500€ à plus de 3000€ TTC par m2 habitable. Celui d'une maison passive est toujours supérieur à celui d'une maison classique similaire sans qu'il soit réellement possible de fournir un ordre de grandeur permettant d'estimer leur écart de prix.

Cette méthode, dont l'utilisation concrète est simple et rapide, semble logique puisqu'elle est divulguée sans fin sur internet et utilisée par pratiquement tout le monde. Le montant global obtenu dès de la phase de conception pourrait être immédiatement utilisé afin de mettre en œuvre de décisions sensées permettre de respecter le budget de l'opération. Dans ces conditions, la qualité de ce ratio et de la méthode de calcul sont tellement importantes qu’elles sont de nature à remettre en cause la réalisation d'un projet et donc l'avenir ce ceux qui les utilisent. Il est par conséquent impératif de s'assurer, sur la base de constats avérés et non sur celle d'avis personnels non vérifiables ou d'infox difficiles à repérer provenant d'internet, soit de leur utilité réelle, soit des risques d'erreurs importantes et même des dangers qu'ils représentent, en définitive, de leur stupidité…



Le dernier projet labellisé



Il ne suffit pas d'écrire que nous concevons des maisons passives pour que ce soit vrai. Nous devons et pouvons le prouver.

Les retours d'expériences de constructions suffisamment étanches à l'air et seulement chauffées par le réseau de sa VMC double flux sont un début de preuve. Le sentiment de la réalité étant pratiquement toujours bien plus fort que la réalité elle-même, ce début de preuve n'est pas forcément la réalité et n'est donc pas totalement objectif. La seule preuve qui soit indéniable est la labellisation.


Le dernier projet de maison passive - © J-M Pupille - Architecte

Exemple de maison passive à ossature bois labellisée - © JM Pupille Architecte

Nous ne nous contentons pas de parler de maisons passives,
nous les concevons et nous le prouvons grâce à la certification.






L'écologie



L'équation de Kaya


L'intérêt écologique des maisons passives
Les raisons pour construire passif sont multiples et très variées. Il peut s'agir de prendre soin de sa santé grâce à amélioration de la qualité de l'air intérieur et de celle des autres en limitant la pollution, de préférer s'enrichir en économisant plutôt que de payer les fournisseurs d'énergie et les taxes, ou encore de préserver sont confort sans se ruiner en période de gel comme de canicule. Qu'il s'agisse d'une raison écologique, économique, physiologique ou de toute autre, au final, tous ces motifs se rassemblent pour constituer un ensemble d'avantages considérables pour celui qui en bénéficie, à court comme à long terme.

Parmi toutes les causes possibles qui conduisent à faire le choix de construire passif, il en est une dont la portée va bien au-delà du simple intérêt personnel et familial. Il s'agit de la réduction de la pollution grâce à la réduction drastique de la consommation d'énergie productrice de CO2, cette pollution sans limites territoriales qui, pour le moins, participe au changement climatique indéniable. Cette cause est une des seules qui résulte d'un raisonnement irréfutable car purement mathématique…




Les équipements



Les VMC double flux fonctionnent aussi en été


Le sommaire et l'index du blog PassivAct
Le concept de « Maison passive » est basé sur une amélioration de tous les composants ayant une incidence sur le bilan énergétique d'un bâtiment en limitant les actions à l'obtention du meilleur rapport qualité/prix global. Ce dernier est atteint lorsqu’il devient possible de remplacer le réseau de chauffage classique par celui de la VMC double flux auquel est attribué, à peu de frais, une double fonction de ventilation et de chauffage



Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.