3-2 - Pourquoi construire écologique en 10 raisons ?

Le sommaire des concepts des maisons passives

Pourquoi construire écologique


Savoir ce que sont les constructions écologiques n’est pas très utile, si les raisons qui ont conduit à leur construction ne présentent que peu d’intérêt. Alors, pourquoi construire écologique ? Est-ce simplement par intérêt idéologique, par conviction écologique personnelle développée sur la base d’une limitation de la pollution provoquée par nos bâtiments sans aucune justification vraiment sérieuse des impacts réels? Est-ce par effet de mode, par attrait social ou encore par opportunisme inavouable que susciterait le seul intérêt financier?

L’économie prime la plupart du temps sur toute action même parfaitement plus louable. Certaines actions sont même uniquement basées sur cet aspect purement vénal sans le moindre souci écologique réel. Mais peu importe, l’action de chacun compte. Celles uniquement basées sur l’intérêt économique autant que les autres, même s’il s’agit plus d’intérêt personnel que d’intérêt public à condition toutefois qu’il ne s’agisse pas de simple tentative d’écoblanchiment.

10 raisons suffisent pour justifier pleinement les constructions écologiques


Au-delà de ces considérations, 10 raisons principales, non exhaustives mais primordiales, ont été retenues pour justifier des intérêts réels et indispensables des constructions écologiques qui minimisent l’usage de l’énergie du jour ou elles ont été envisagées jusqu’au jour ou elles seront déconstruites pour cause de vétusté :
  • 1 - Les répercutions de la pollution sur la santé qui devraient être limitées par la mise en œuvre du principe de précaution
  • 2 - La limitation l’effet de serre anthropique provoqué par la pollution de toutes nos constructions
  • 3 - La nécessité d’agir dans tous les domaines donc celui de la construction
  • 4 - Les limites de la nature
  • 5 - L’indépendance énergétique individuelle gage d'indépendance individuelle et de liberté
  • 6 - L’indépendance énergétique collective pour refuser l’inacceptable de la part de pays peu enclins à respecter les droits de l'homme
  • 7 - La loi et notamment de la charte de l’environnement
  • 8 - La réglementation thermique et celles sur la qualité de l'air ou de l'eau
  • 9 - Le sens de l’histoire qui imposera tôt ou tard la construction passive à énergie positive sans retour possible en arrière
  • 10 - Les intérêts économiques et commerciaux liés à l'évolution des constructions

Chacune de ces raisons justifie pleinement, à elle seule, la réalisation exclusive de ce type de bâtiment et l’abandon, à tout jamais et sans la moindre hésitation, des modes de construction tant habituels que traditionnels. Nous n’avons plus le choix. Il en va de notre responsabilité tant individuelle que collective. Ces propos peuvent heurter, mais la réalité de l’action néfaste sur le climat de tous nos bâtiments existants ne laisse aucun doute. Les constructions du passé proche comme lointain sont toutes aussi mauvaises pour la planète que pour notre santé et nos porte-monnaie, tout au long de notre vie. Certaines constructions récentes sont malheureusement encore à classer dans cette catégorie. Elles sont réalisées par des constructeurs sans vergogne qui ne respectent même pas la réglementation actuelle parce qu’elle n’est pas contrôlée, qu’ils n’encourent aucun risque et qu’ils y trouvent leur meilleur intérêt financier.


Lire la suite…

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.


Article précédent sur le sujet - Article suivant sur le sujet

 

Sur le même sujet
Thème 3 - Les constructions écologiques



Le sommaire des concepts des maisons passives