Exemple d'extensions passives et bioclimatiques


Faisabilité d'une rénovation avec extension à ossature bois à Colomiers


Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état futur V1
Exemple de rénovation passive © JM Pupille Architecte
Agence d'architecture Voyelles spécialiste des maisons passives à Toulouse


Etat des lieux avant extension

Etude de faisabilité, vue 3D de l'accès de l'état des lieux

L'état des lieux en quelques mots



Les exemples de maisons passives
La maison est située à Colomiers, à l'ouest de l'agglomération de Toulouse dans la Haute-Garonne (31), en région Occitanie à quelques minutes de la gare du futur métro.

L'architecture classique en demi-sous-sol date de 1978. Elle présente une surface habitable est de 90m2 avec des annexes d'une surface utile de 37m2. Sa façade principale est orientée au sud-ouest, vers le plus grand côté du jardin, du côté de la voirie dont le passage est limité à celui des riverains. L'accès des véhicules s'effectue par un chemin d'accès descendant vers le demi-sous-sol à l'extrémité à l'ouest de la façade principale. Il est précédé d'un parking de midi en limite de la parcelle voisine.

La conception et la structure sont typiques des années 1980. La maçonnerie, en parfait état, est partout, jusque dans la structure du toit qui est un plancher incliné en poutrelles précontraintes de béton reposant sur un plancher similaire formant le plafond.

D'un point de vue thermique, la maison est dans son état d'origine et a donc bénéficié de la première règlementation thermique de 1974 :
• les murs sont isolés par des plaques de 8cm de laine de verre protégées par des briques plâtrières
• le toit est isolé par 20cm de laine de verre déroulée sur le plancher formant plafond
• le sol n'est pas isolé
• les menuiseries en bois ne comportent que de simples vitrages

Les pièces principales sont trop petites. Une extension doit donc être envisagée simultanément à la rénovation thermique.

Une étude de faisabilité doit permettre de :
  • définir les travaux de rénovation à mettre en œuvre en fonction du niveau de performance thermique souhaité
  • définir les possibilités d'extension possibles
  • définir le coût global des travaux de rénovation et d'extension
  • définir les économies réalisables en fonction du niveau de performance de l'ensemble du projet
  • Au final, ces études doivent aboutir au choix de la solution qui sera réalisée

Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle sud
Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle ouest

Etude de faisabilité, vue 3D nord de l'état des lieux
Vue de l'angle nord
Etude de faisabilité, vue 3D est de l'état des lieux
Vue de l'angle est


Les plans d'état des lieux




Sous-Sol

Etude de faisabilité, plan du sous-sol de l'état des lieux


Plan du rez-de-chaussée

Etude de faisabilité, plan du rez-de-chaussée de l'état des lieux


Les études de faisabilité



Le prix d’une maison individuelle et de son terrain peut être basé sur celui des transactions récentes de proximité après comparaison des caractéristiques des biens, mais il peut donc avoir une valeur très différente. La construction peut en effet être démolie si elle est trop vétuste ou trop inadaptée au projet. Elle peut également être agrandie de manière à augmenter sa surface, créer plusieurs logements ou changer de destination. Son terrain peut parfois supporter la réalisation d’une annexe, d’une autre construction habitable ou être simplement divisé. En définitive, le prix d’un bien peut parfois bien plus varier en fonction de ce qui est faisable que de ce qui existe.

Une étude de faisabilité a précisément pour objet de déterminer ce qui est faisable, si possible en conservant l'existant comme dans l'exemple ci-dessus qui, d'ailleurs, est à vendre…

Ce qui sera réalisé ne sera toutefois pas nécessairement ce que prévoir l'étude de faisabilité. La construction pourra rester en l’état, être rénovée avec des aides de l’état, être agrandie suivant le principe de l’étude ou aller encore plus loin avec pour seule limite la règlementation d’urbanisme ainsi que les moyens financiers et les choix de l’acquéreur. La valeur du bien étudié ne doit donc pas être uniquement basée sur celle des biens similaires vendus récemment à sa proximité, mais également sur celle qui résulte de ce qui est faisable ou de ce que souhaite réaliser l'acquéreur en prenant en compte la rareté des assises foncières permettant la réalisation de constructions neuves de surfaces comparables avec un emplacement similaire.

Lire l'article complet


Conception et maison passive

Les plans ci-après sont adaptés au programme du projet, au terrain, à l'orientation, au climat, à l'environnement proche, aux règles d'urbanisme, à la qualité du sol, aux matériaux de construction, aux matériels retenus…

Bref, se contenter de recopier les plans de cette maison passive, comme ceux d'autres projets de ce type, ne fera pas pour autant une maison passive…



Etat futur V1

Après extension mitoyenne maximum au rez-de-chaussée et à l'étage
Etude de faisabilité, vue 3D de l'accès de l'état des lieux

























Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle sud
Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle ouest

Etude de faisabilité, vue 3D nord de l'état des lieux
Vue de l'angle nord
Etude de faisabilité, vue 3D est de l'état des lieux
Vue de l'angle est

Le projet en quelques mots



Cette première extension, conçue en mitoyenneté afin d'avoir la plus grande largeur possible, est envisagée simultanément à un changement de destination de certaines pièces du rez-de-chaussée de la maison existante. La cuisine devient une salle d'eau, le séjour de 18m2 devient une cuisine tandis qu'une extension permet la création d'un séjour de plus de 60m2.

Les chambres existantes sont réservées aux enfants tandis qu'une surélévation au dessus de la partie actuellement en rez-de-chaussée permet la création d'une suite parentale, d'un bureau et d'une chambre d'amis ainsi que d'un local technique indispensable aux maisons passives. La surface habitable est plus que doublée avec un total de 228m2 mais pourrait bien sûr être plus petite.

Le sous-sol est inchangé.

L'architecture est très modernisée grâce à la présence des toits en béton qui facilitent la réalisation de toits plats.

A propos du projet

Description

Type de projet : Rénovation et extension
Type de bâtiment : Maison en R+1 avec sous-sol partiel
Mode de construction : Maison maçonnée - Extension à ossature bois
Architecture : Maison moderne

Surfaces

Surface habitable passive : 228 m2
Surface utile totale : 270 m2
Surface de plancher règlementaire : 246 m2

Performances

Niveau de performance : Maison passive
Besoin de chauffage : < 15 kWheu/m2/an
Etanchéité à l'air : < maxi du label Passivhaus
Facteur de défaut de compacité : ND

Calendrier

Début/Fin du projet : ND

Localisation

Lieu de Construction : Colomiers
Principale ville proche : Toulouse
Département : Haute-Garonne (31)
Région : Occitanie

Prix

Le prix d'une maison passive dépend de nombreux facteurs comme, par exemple et entre autres, de l'architecture et du contexte environnemental, de la présence ou de l'absence d'annexes, de la qualité du sol, de sa surface ainsi que des matériaux de construction et de décoration… Son prix au m2 peut tellement varier qu'il n'a aucun sens et ne peut en aucun cas être utilisé dans le cadre de l'estimation d'un nouveau projet.

Vous ne trouverez donc ni prix de construction ni prix de construction au m2 sur ce blog parce qu'ils conduisent tous deux à de très grosses erreurs et vous ne devriez pas en trouver sur les sites sérieux parce qu'ils dépendent également de l'année de construction et de la localisation du projet.

Pour de plus amples informations sur ce sujet, vous pouvez lire les articles concernant les prix de construction ou nous contacter.


Les plans d'aménagement




Plan du rez-de-chaussée

Etude de faisabilité, plan du rez-de-chaussée de l'état futur


Etage

Etude de faisabilité, plan de l'étage de l'état futur


Etat futur V2

Après extension mitoyenne au rez-de-chaussée seulement
Etude de faisabilité, vue 3D de l'accès de l'état des lieux

Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle sud
Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle ouest

Etude de faisabilité, vue 3D nord de l'état des lieux
Vue de l'angle nord
Etude de faisabilité, vue 3D est de l'état des lieux
Vue de l'angle est

Le projet en quelques mots



Cette deuxième extension est similaire à la première mais sans étage. Elle est également conçue en mitoyenneté et les changements de destination de certaines pièces du rez-de-chaussée sont identiques.

Le sous-sol est inchangé.

L'architecture est également modernisée grâce à la réalisation de toits plats.


Les plans d'aménagement




Plan du rez-de-chaussée

Etude de faisabilité, plan du rez-de-chaussée de l'état futur


Etat futur V3

Après extension au rez-de-chaussée seulement
Etude de faisabilité, vue 3D de l'accès de l'état des lieux

Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle sud
Etude de faisabilité, vue 3D sud de l'état des lieux
Vue de l'angle ouest

Etude de faisabilité, vue 3D nord de l'état des lieux
Vue de l'angle nord
Etude de faisabilité, vue 3D est de l'état des lieux
Vue de l'angle est

Le projet en quelques mots



Cette troisième extension est la plus petite au RdC et ne comporte pas d'étage. Elle laisse un passage de 3m entre l'extension du séjour la parcelle voisine. Il n'est pas prévu de changement de destination des locaux existants.

Le sous-sol est inchangé.

L'architecture est toujours modernisée car la forme de l'extension se prête mal à la réalisation de toits traditionnels.


Les plans d'aménagement




Plan du rez-de-chaussée

Etude de faisabilité, plan du rez-de-chaussée de l'état futur

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.