Idée reçue : les fenêtres à l'ouest provoquent un risque de surchauffe

Réalité et idées reçues

Course du soleil et risque de surchauffe


Sous nos latitudes françaises, les fenêtres situées à l'ouest n'ont jamais de soleil en hiver. Elles l'ont par contre en mi-saison et surtout en été avec un risque important de surchauffe en fin de journée. Pour qu'il y ait surchauffe, il est toutefois nécessaire que certaines conditions soient remplies :
          • la température des locaux doit être déjà élevée sinon le risque est limité
          • le soleil doit atteindre le vitrage, car sans son énergie le risque disparaît

Réalité et ressenti


La course du soleil étant symétrique, une fenêtre située à l'ouest n'apporte pas plus d'énergie qu'une fenêtre située à l'est. Le fait qu'une fenêtre orientée vers l'ouest puisse provoquer un risque de surchauffe est uniquement une question de chronologie quotidienne :
          • Une fenêtre située à l'est ne semble pas provoquer de surchauffe parce qu'elle est ensoleillée en début de matinée quand la construction est encore fraîche.
          • Une fenêtre située à l'ouest peut provoquer un risque de surchauffe estivale, car elle est ensoleillée en fin de journée quand la construction est déjà chaude.

Comment éviter le risque?


Les solutions sont nombreuses, mais elles tournent toutes autour de quelques mots simples : ombrage, protection, écran…
          • Une fenêtre située à l'ouest ne peut pas surchauffer la construction dans laquelle elle est placée si elle est protégée du soleil, notamment par un volet où, bien plus écologique, un arbre de haute tige planté juste face à elle.
          • Une fenêtre située à l'ouest ne provoquera peut-être pas de surchauffe si celles situées à l'est et au sud n'ont pas déjà contribué à augmenter beaucoup trop la température. Il est donc indispensable de protéger toutes les fenêtres et pas uniquement celles situées à l'ouest.

Alors non…
Les fenêtres à l'ouest ne provoquent pas toujours un risque de surchauffe
Prétendre le contraire est une idée reçue par méconnaissance des concepts bioclimatiques


Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.


Réalité et idées reçues