Qualité des informations à propos des maisons passives


Le blog des maisons passives
La réalité n'est pas une option

Maison passive LaBardis, vue 3D sud-est

Exemple de maison passive - © J-M Pupille Architecte


Réalité, idées reçues, simples croyances ou contrevérités ?



Sur internet, la qualité de l'information n'est pas la première préoccupation!

Cinq, six, sept, huit idées reçues sur les maisons passives. Tels sont les titres des articles sur le sujet qu'il est très facile de trouver sur internet. Dans cette page le nombre d'idées reçues, pourtant bien plus grand, ne sera pas indiqué, car d'une part, il pourra évoluer et que, d'autre part, l'objectif n'est pas de battre un quelconque record, mais de corriger le plus exhaustivement possible les "fake news", les fausses informations concernant l'unique sujet de compétence du blog : les maisons passives. L'intérêt n'est pas de compter les Infox à leur propos mais de les dénoncer, preuve ou démonstration à l'appui, afin d'éviter les conséquences désastreuses qui peuvent en découler.

Et si on démêlait le vrai du faux…

Nous n'allons pas nous contenter de redire autrement ce qui a déjà été dit par d'autres et nous allons même éviter de reproduire les erreurs en changeant simplement la prose d'origine par la nôtre sans nous assurer de la vérité de ce que nous écrivons au risque de ne pas plaire à tout le monde.

La chasse aux "fake news", les "infox" concernant les maisons passives est ouverte…

À vous de juger et de nous signaler nos erreurs éventuelles afin de les corriger.

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G. à Toulouse


Lire l'article…

Idée reçue : une rénovation ne peut pas être passive


Et pourquoi pas?


Les seules limites concernant la transformation d'une construction existante en maison passive sont les ponts thermiques à la jonction entre les murs porteurs et leur support ainsi que le prix des travaux.

Les conditions


La transformation d'une maison existante en maison passive ne peut souvent être réalisée qu'au prix d'une rénovation lourde et parfois d'une modification profonde de l'architecture…
Lire l'article…

Idée reçue : les vmc double flux peuvent provoquer un incendie


Le triangle de feu


Pour qu'il y ait un incendie, 3 ingrédients sont indispensables en quantité suffisante : un combustible, un comburant et une énergie d'activation. Ces éléments du « triangle du feu » sont ils présents dans une VMC double flux?

Les ingrédients d'un incendie disponibles dans une VMC DF


Le comburant est l'oxygène. Dans une maison passive, la VMC double flux doit renouveler la totalité de l'air d'un logement toutes les deux à trois heures. L'oxygène est donc présent en quantité importante…
Lire l'article…

Contrevérité : seules les maisons peuvent être passives


Une maison passive n'est pas nécessairement une maison d'habitation. Le terme très souvent galvaudé vient de la traduction littérale et simpliste d'une construction au label allemand Passivhaus.
En réalité, toute construction de tout usage peut être passive. Elle est au niveau de performance "Maison passive" quand elle est débarrassée de tout ce qui fait le bonheur des producteurs d'énergie et des états qui prélève les taxes, les systèmes de chauffage à la puissance surdimensionnée capables d'assurer le confort même dans des circonstances de fréquence décennale et parfois même encore plus rare, tellement rare qu'il n'est pas rare de devoir changer le matériel avant qu'elles ne se produisent!…
Lire l'article…

Contrevérité : la température de l'air rentrant par une VMC DF est la moyenne entre celle de l'air intérieur et celle de l'air extérieur


Mélanger deux volumes identiques d'un liquide ou d'un gaz a des températures différentes conduit à un volume deux fois plus important dont la température est la moyenne des températures initiales. Il est très facile de constater, tel que le font les enfants en classe primaire, que c'est bien le cas avec de l'eau et un thermomètre ordinaire. Un verre d'eau de 20cl à 20°C mélangé à un verre d'eau de 20cl à 2°C donne un bol d'eau de 40cl à 11°C. Partant du principe que cette loi de la physique est vraie, certains concluent que la température de l'air neuf qui échange sa chaleur avec celle de l'air vicié dans l'échangeur d'une VMC double flux ne peut pas dépasser la moyenne des deux. De l'air vicié intérieur chauffé à 20°C en hiver qui croise en quantité équivalente d'air neuf extérieur à 2°C ne pourrait donc atteindre que 11°C à condition que le rendement de l'échangeur soit parfait à 100%. Comme un tel rendement ne peut pas être atteint, contrairement au mélange de deux verres d'eau, les 11°C ne pourraient même pas être atteints. Alors vrai ou faux?…

Lire l'article…

Contrevérité : le label "Maison Passive" est une norme


Un label n'est pas une norme mais un gage de qualité


Un label peut être créé par une administration mais également par n'importe quelle société et n'a donc pas nécessairement de valeur règlementaire. L'objectif peut être, par exemple, de garantir le respect de certaines caractéristiques ou des performances à respecter impérativement. Contrairement aux règlementations qui doivent faire consensus pour être approuvée, un label n'est pas limité par des contraintes politiques et ne subit pas les distorsions de la réalité d'acteurs qui n'ont aucun intérêt à sa mise en œuvre. Le lobbying, le greenwashing, l'obsolescence programmée, les dénis de réalité, la mise en cause de la science n'ont, entre autres, aucun…
Lire l'article…

Contrevérité : les composants doivent être conformes aux valeurs standard


Définition des obligations de moyens


Définir des obligations de moyens afin d'atteindre les performances thermiques minimales souhaitées pour une construction consiste à définir des limites infranchissables par certaines caractéristiques des matériaux et matériels à utiliser impérativement. Ces obligations permettraient, par exemple, de répondre aux questions suivantes :
• Quelle doit être la résistance minimale des murs de façades?
• Quelle doivent être les caractéristiques minimales des vitrages et des fenêtres?
• Quel doit être le niveau minimum de performance de la VMC double flux ou encore du système de production d'eau chaude
Lire l'article…

Idée reçue : les ventilateurs rafraichissent l'air ambiant


Pour rafraîchir, il faut évacuer la chaleur


Un puits provençal permet de faire pénétrer de l'air neuf plus frais que l'air vicié évacué par la VMC double flux. Un climatiseur absorbe la chaleur de l'air qu'il malaxe à l'intérieur pour la jeter à l'extérieur. Les deux peuvent rafraîchir car ils évacuent la chaleur hors des locaux dans lesquels ils sont installés. Un ventilateur, quant à lui, ne fait que déplacer de l'air à l'intérieur d'un local. Il n'évacue pas la moindre parcelle de chaleur et ne peut donc pas rafraîchir, c'est même le contraire…
Lire l'article…

Contrevérité : une maison passive est trop étanche à l'air


Pourquoi étancher?


Qui oserait dire :

          • un bateau est trop étanche à l'eau
          • un avion est trop étanche à l'air
          • ma voiture est trop étanche à l'air

Personne ne donne de tels avis. Même les climatosceptiques font confiance aux ingénieurs qui ont conçu ces appareils et chacun connaît les conséquences parfois désastreuses d'un défaut d'étanchéité. La très grande majorité des individus n'ayant pas de compétence dans la conception ou la construction des bateaux, des avions et des voitures, il n'y a de toute façon pas d'autre choix…
Lire l'article…

Idée reçue : les fenêtres triple vitrage ne servent à rien en région chaude


La conductivité n'est pas à sens unique


Traditionnellement, en France, on isole uniquement pour empêcher la chaleur de sortir et limiter la consommation de chauffage. Mais quelles sont les conséquences de cette isolation en été? Quel est le rôle de ces isolants pendant cette période? Ne stoppent-ils pas la chaleur venant de l'extérieur? Le rôle des triples vitrages n'est-il pas de mieux isoler en hiver? Ne feraient-ils pas par hasard la même chose en été? Ne limiteraient-ils pas la consommation de climatisation pendant cette période au point de la rendre souvent inutile?…
Lire l'article…

Contrevérité : une maison passive n'est pas plus chère qu'une maison classique


De quel prix parle-t-on?


Une maison passive est plus chère qu'une maison classique à l'investissement, mais elle est moins chère en frais d'entretien, de fonctionnement et de réparation à long terme. Au bout du compte les mensualités ne sont pas nécessairement plus élevées en maison passive que dans une maison classique. C'est seulement…
Lire l'article…