Le blog des maisons passives

Les retours d'expérience évitent la désinformation

Exemple de maison passive - © J-M Pupille - Architecte

Exemple de maison passive © JM Pupille Architecte


Le sommaire et l'index du blog PassivAct

Questions fréquentes,
retours d'expériences
et fake news
à propos des maisons passives


Pourquoi les infox sont elles si nombreuses ?


Exemple de maison passive - © J-M Pupille - Architecte

Les moteurs de recherche analysent, entre autres et en permanence, les réactions des internautes à propos des informations concernant un thème particulier, celui des maisons passives pour ce blog, afin de classer les sites qui en parlent par ordre de pertinence. Le temps passé sur chaque page, les liens qui ont permis leur affichage, le nombre de pages visitées sur un même site, le temps de recherche sur chaque site, la crédibilité de leur auteur… constitue des bases de données qui, après analyse statistique automatique, permettent de hiérarchiser l'ensemble des pages du thème qui ont le plus d'intérêt pour les internautes. Ces pages sont celles qui apparaissent en premier dans les résultats de recherche, quelle que soit la qualité réelle de l'information qu'elles donnent.

Cette
analyse statistique comportementale très complexe pose donc un sérieux problème. Elle n'offre aucune barrière aux Infox, les infos toxiques en français et aux fake news en anglais. En effet, si un internaute cherche des informations sur un sujet, c'est qu'il n'a pas la connaissance nécessaire ou qu'il cherche à confirmer ce qu'il sait ou croit savoir. La recherche sur un moteur de recherche aboutit pratiquement toujours à sélectionner les premières lignes de résultats qui sont sensés fournir les informations les plus pertinentes, car résultant des statistiques comportementales, parce qu'il est dans notre nature d'aller au plus simple, au plus facile et au plus rapide. Il suffit donc qu'un site soit bien classé pour que les informations qu'il distille soient confortées par le comportement des internautes qui n'ont pas la compétence nécessaire pour juger réellement de la qualité de l'information qu'ils obtiennent et qui n'ont pas conscience des répercutions de leur navigation. Un moteur de recherche peut donc créer un cercle vicieux en facilitant l'accès a des fake news elles-mêmes confirmées et confortées par le comportement naturel des internautes. Les infox peuvent donc être mieux classées que les vraies informations sans qu'il soit toujours possible de s'en apercevoir. Le plus grave n'est pas donc la mauvaise qualité des informations données par certains sites mais le fait que ces infox soient rapidement propagées sans fin par les moteurs de recherche.

La parade à ce problème commence à se développer. L'
intelligence artificielle modifie les classements en essayant d'éliminer les fake news. Les résultats sont encore loin d'être vraiment pertinents, mais avancent très vite. À l'avenir les sites qui seront les mieux classés seront peut-être ceux qui vous donneront les vraies informations, celles basées sur des faits avérés et non sur de simples avis sans fondement réel, généralement non confrontés et non conformes à la réalité.

Le but de cette page est de répondre aux questions les plus fréquentes indiquées par les moteurs de recherche et de corriger les erreurs propagées par des internautes qui leur sont bien involontairement associés afin de trouver le plus rapidement possible les bonnes informations à la place des fake news.

Si l'appréhension de réalité au quotidien est souvent bien plus importante que la réalité elle même, concernant les maisons passives comme dans bien d'autres domaines, c'est la
réalité physique et non l'impression qu'on peut en avoir ou qu'un site peut en donner qui permet d'éviter les risques d'erreurs de conception et de réalisation catastrophiques. Les avis sont sans intérêt s'ils ne sont pas basés sur de multiples constats et faits globalement avérés.

Des retours d'expérience, les
REX ou RETEX de projets réalisés dans lesquels le chauffage par le réseau de la VMC double flux assure seul le confort, attestent du niveau de performance thermique réel, permettent de confronter la réalité au fake news et finalement de séparer les infos des infox.


De nombreuses connaissances proviennent de l'expérience,
Le manque d'expérience
provoque la diffusion d'informations non conformes à la réalité.

Les REX permettent le développement des connaissances
Ils permettent de repérer les infox et de limiter leur nombre


Quelques questions fréquentes issues des moteurs de recherche



Comment fonctionne une maison passive ?


Les maisons passives ne fonctionnent pas comme les maisons classiques. Le confort n'y est pas obtenu grâce au surdimensionnement de systèmes de chauffages énergivores, polluants et ruineux. Nos connaissances et nos habitudes de conception et de construction issue du passé sont à ranger en grande partie avec les reliques de notre histoire. Ce n'est plus la puissance du système de chauffage qui doit être déterminée, mais la qualité du manteau d'isolation, la quantité des apports solaires et internes ainsi que de l'énergie fatale récupérée qui doivent l'être. Ensemble, ils doivent optimiser la consommation d'énergie externe au minimum indispensable pour assurer un confort équivalent, voire même meilleur à celui obtenu avec les solutions classiques, sans aller au-delà pour ne pas exploser le prix de construction.

Il est évident que changer à ce point les
modes de conception et de construction ne peut pas se faire sans se poser de nombreuses questions et sans apprendre des retours d'expérience de ceux qui en ont déjà réalisé comme expliqué, entre autres, dans les FAQ & REX de cette page.

Quel est le prix au m2 d'une maison passive ?


Le prix au m2 d'une maison passive varie entre 1500 et 3500€ TTC/m2 habitable. La fourchette de prix est aussi large parce qu'elle résulte de retours d'expérience et de réalités résultant de l'imprécision du langage. Le prix au m2 indiqué par de très nombreux sites est pourtant répercuté sans fin par les moteurs de recherche avec des valeurs très variables, mais souvent bien plus bases que la réalité afin d'inciter à ce que la réaction des internautes améliore le classement dans les résultats de recherche.

De quoi parle-t-on réellement? Du prix de construction ou du prix de vente? Du m2 utile ou du m2 habitable? Du prix de la maison seule ou du prix de la construction avec les annexes, la terrasse, la voirie, les réseaux, le pare-soleil…? D'une maison réalisée en toute ou partie en autoconstruction ou d'une livraison clé en main? Quelle est la surface du projet? Est-il compact ou pas du tout? Combien y a-t -il de pièces? Combien y a-t-il de salles d'eau? Est-elle située au bord de la mer ou en haute montagne? Est-il bien orienté?…

Indiquer le prix d'une construction dont on ne sait rien,
c'est parler pour ne rien dire


Plusieurs articles de ce blog expliquent quel peut être l'intérêt d'un tel prix et surtout les conséquences de sa mise en œuvre éventuelle. Après leur lecture, vous devriez comprendre que les informations concernant
les prix des maisons passives sont en grande partie à ranger au rang des fake news propulsées sur le devant de la scène par les moteurs de recherche.


Quel est le surcoût d'une maison passive ?


Le prix au m2 d'une maison passive n'a aucun sens. C'est une pure vue de l'esprit sans intérêt et même dangereuse pour ceux qui seraient tentés de s'en servir. Comment le surcoût entre construction classique et passive pourrait-il en avoir un dans ces conditions? Quelles sont les bases de l'estimation de la variation du coût?

Des indications vraiment sérieuses ne pourraient être données qu'en comparant les prix de la partie habitable classique d'un projet et ceux d'un clone passif. Même dans ces conditions, la détermination du surcoût ne serait valable que pour le projet étudié et ne pourrait en aucun cas être généralisée, car les variations du surcoût subissent en grande partie les mêmes écueils que ceux qui concernent les prix de construction au m2.

Indiquer le surcoût entre deux modes de conception et de construction
sans fournir le moindre point de comparaison n'a absolument aucun intérêt


Sur ce blog nous ne donnerons pas de chiffrage de ce type, car nous n'avons pas pour l'instant les éléments nécessaires afin de le faire. Les réponses fournies à ce sujet par les moteurs de recherche sont dont généralement fausses .


Quel R pour une maison passive ?


Contrairement à ce qu'indiquent de très nombreux sites, le label maison passive n'impose aucune obligation de moyen mais seulement des obligations de résultat garanties par le respect des critères de puissance ou de besoin de chauffage et de rafraîchissement, d'étanchéité à l'air, de température estivale de confort et de besoin d'énergie primaire. Il indique simplement des valeurs initiales à prévoir pour le climat continental allemand. Ces recommandations qui doivent être confortées par les calculs thermiques ne constituent en aucun cas des obligations.
En France les variantes vont du climat Méditerranéen chaud et parfois humide au climat froid et sec de haute montagne, soit bien plus chaud et bien plus froid que le climat allemand. Avec de tels écarts, ce sont uniquement les calculs thermiques PHPP qui doivent permettre de déterminer les caractéristiques optimales des compostants, matériaux et équipements.

Indiquer la résistance thermique que doit obligatoirement respecter une paroi,
c'est risquer de provoquer une erreur de conception


Quel chauffage choisir pour une maison passive ?


La réponse surprenante des moteurs de recherche à cette question et que la quasi-totalité des systèmes de chauffage convient! C'est pas exemple le cas des chaudières au gaz avec lesquelles l'abonnement au réseau revient plus cher que le peu de consommation d'énergie nécessaire à une maison passive. C'est aussi le cas des poêles à pellets toujours bien trop puissants et qui ne sont jamais suffisamment étanches à l'air pour qu'il soit possible d'atteindre le niveau passif! Bref, c'est parfaitement aberrant. Une maison passive ne nécessite qu'une puissance de chauffage totale comprise entre 10W/m2SHab dans les climats froids et moins de 15W/m2SHab dans les climats chauds. La plupart des habitations peuvent donc être chauffées par un système de chauffage dont la puissance globale est proche de 2kW. À part les systèmes thermodynamiques de type monosplit, des radiants électriques ou des batteries hydrauliques installées sur le réseau des VMC double flux, il n'existe pas de systèmes de chauffage aussi peu puissants et parfaitement étanche à l'air. La réponse des moteurs de recherche est encore à classer au rang des infox.

Quel est le mode de chauffage le plus rentable ?


Pour qu'un système de chauffage soit rentable, il faudrait qu'il rapporte de l'argent. Ce n'est jamais le cas pour ceux qui ne sont pas producteurs d'énergie. Cette question ne veut plus rien dire lorsqu'elle est sortie de son contexte. Le mot "rentable" aurait dû être remplacé par "économique". Dans ce cas, la seule réponse possible aurait dû être le soleil et les énergies récupérées et non le bois ou autres solutions thermodynamiques. Question et réponse sont donc à classer au rang des fake news.

Quelles sont les normes des maisons passives ?


Le label maison passive n'est pas une norme. C'est la marque de qualité de construction du Passivhaus Institut qui atteste que le meilleur confort possible est atteint sans qu'un système de chauffage classique ne soit nécessaire. Les principes à mettre en œuvre découlent du respect de 5 critères définis sur les bases de la physique afin d'optimiser le rapport performance-prix d 'un projet sans interférence de choix politiques ou de lobbying de producteurs d'énergie.
Pour la désinfox, lire entre autres les articles suivants :
Définition et concepts
4-3 -
Le concept "Maison passive" : genèse et définition

Qu'est-ce que la RE2020 ?


La RE2020 est la future Règlementation Environnementale 2020 qui doit succéder à la Règlementation Thermique RT2012 actuelle. Ce qu'on en sait s'arrête là car elle n'existe pas encore. Les règles de calcul ne sont donc pas connues et il n'existe aucun logiciel qui permette de l'appliquer. Certains sites arrivent pourtant à l'expliquer! Leurs articles à ce sujet sont pour l'instant à classer au rang des fake news.
Pour la désinfox, lire entre autres l'article suivant :
Les fake news à propos de la RT2020

Infox et désinfox…


Réalité et idées reçues
Certains sites créent des fake news que les moteurs de recherche contribuent à répandre sans limite. D'autres en font du copier-coller et provoquent les mêmes conséquences. Cette page et la rubrique "
Réalité et idées reçues", qui résultent en grande partie des retours d'expérience de projets réalisés, sont destinées à les débusquer pour que ceux qui veulent construire écologique et passif n'en subissent pas les conséquences désastreuses.

Tous les articles de ce blog sont créé à partir d'une page blanche
Si vous trouvez des infox, nous nous engageons à les corriger ou à les supprimer

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.