Les dérogations légales aux PLU

Exemple de toit plat et de bardage

Les bases du problème


Nombre de maires s'autorisent à bloquer toute évolution des constructions en imposant des règles architecturales dans les PLU, les Plans Locaux d'Urbanismes. Certaines ont des conséquences en totale contradiction avec la loi et surtout l'écologie. Interdire d'installer des panneaux thermiques ou photovolaïques, de réaliser des toits végétalités, d'utiliser le bois ou d'isoler par l'extérieur, ne devraient en aucun cas être des options. C'est malheureusement encore souvent le cas. Il existe des solutions parfaitement légales pour échaper à ces contraintes d'un autre temps…Lire l'article…

Disparition du COS

Le sommaire des infos et concepts des maisons passives
Un monument des plans locaux d’urbanisme vient de disparaître grâce à la loi ALUR, la loi pour l’Accès au Logement et un Urbanisme Rénové de Cécile Duflot. Une petite révolution. Il ne s’agit ni plus ni moins que du COS, le Coefficient d’Occupation du Sol. Ce coefficient capital qui permettait de déterminer la Surface De Plancher maximale constructible sur un terrain, en le multipliant simplement la surface du terrain d’assise du projet…Lire l'article…