Idée reçue : les ventilateurs rafraichissent l'air ambiant


Exemple de maison passive - © J-M Pupille - Architecte
Exemple de maison passive - © J-M Pupille Architecte D.P.L.G.

Réalité et idées reçues

Pour rafraîchir, il faut évacuer la chaleur


Un puits provençal permet de faire pénétrer de l'air neuf plus frais que l'air vicié évacué par une VMC double flux. Un climatiseur absorbe la chaleur de l'air qu'il malaxe à l'intérieur pour la jeter à l'extérieur. Les deux peuvent rafraîchir car ils évacuent la chaleur hors des locaux dans lesquels ils sont installés. Un ventilateur, quant à lui, ne fait que déplacer de l'air à l'intérieur d'un local. Il n'évacue pas la moindre parcelle de chaleur et ne peut donc pas rafraîchir, c'est même le contraire…

Un ventilateur réchauffe l'ambiance en été


La circulation de l'air provoquée par un ventilateur est en effet réalisée par un moteur qui produit fatalement de la chaleur dans le local qu'il ventile! Pire, l'air qu'il fait circuler peut passer sur des éléments chauds, un mur de façade, des lampes, un écran d'ordinateur… et même notre corps. Il contribue donc à répandre la chaleur fatale captée par l'air qu'il fait lui-même circuler et à chauffer encore plus l'ambiance ou à la chauffer encore plus vite. Un ventilateur est donc globalement contreproductif en été et pourtant…

D'ou vient la sensation de fraîcheur


Malgré leur production de chaleur, et donc l'augmentation de la température ambiante, un ventilateur donne une sensation de fraîcheur. Cette sensation est due à trois facteurs. Nous produisons de la chaleur qui à tendance à rester près du corps comme un film protecteur. Ce phénomène est amplifié par les vêtements que la ventilation forcée permet au contraire d'évacuer. De plus, l'air en mouvement capte la chaleur de notre peau pour la répandre dans le local. Enfin, il provoque simultanément l'évaporation de la transpiration. Malgré l'augmentation de température du local, le cumul de ces réactions donne une sensation de fraîcheur bienvenue qui est toutefois immédiatement stoppée dès que le ventilateur s'arrête. A ce moment, sans vrai rafraîchissement naturel ou forcé, l'ambiance généralement plus chaude qu'avant de le faire fonctionner rend son usage encore plus indispensable!

Alors, non…
Les ventilateurs ne rafraîchissent pas l'ambiance,
mais permettent de nous rafraîchir directement

Prétendre le contraire est une idée reçue

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.


Réalité et idées reçues