Idée reçue : les vmc double flux peuvent provoquer un incendie


Exemple de maison passive - © J-M Pupille - Architecte

Exemple de maison passive - © J-M Pupille Architecte



Réalité et idées reçues

Le triangle de feu


Pour qu'il y ait un incendie, 3 ingrédients sont indispensables en quantité suffisante : un combustible, un comburant et une énergie d'activation. Ces éléments du « triangle du feu » sont ils présents dans une VMC double flux?

Les ingrédients d'un incendie disponibles dans une VMC DF


Le comburant est l'oxygène. Dans une maison passive, la VMC double flux doit renouveler la totalité de l'air d'un logement toutes les deux à trois heures. L'oxygène est donc présent en quantité importante.

Pour chauffer le logement, l'air doit être chauffé avant d'être distribué par le réseau de la VMC. Ce chauffage est réalisé au moyen d'une batterie hydraulique ou d'une résistance électrique. Il n'y a aucune risque avec une batterie hydraulique qui fonctionne exactement comme un radiateur de chauffage central. Une résistance électrique peut par contre être incandescente. Dans ce cas l'énergie d'activation est bien présente.

Le seul élément qui soit chauffé par la résistance électrique et qui pourrait jouer le rôle de combustible est l'air transporté par le réseau de la VMC. Sauf en milieu extrêmement dangereux, l'air, qui de plus est filtré, ne contient jamais de quantité suffisamment importantes de poussière pour qu'il devienne un combustible.

Les risques d'incendie provoqués par les VMC DF


Afin d'assurer un renouvellement d'air suffisant, une VMC double flux fonctionne avec un débit largement plus important que celui créé par une VMC simple flux. On peut donc considérer qu'elle pourrait attiser un feu naissant mais aussi qu'elle pourrait évacuer les fumées qu'il provoque. L'asservissement de la VMC à une alarme incendie, peut faire disparaître le risque mais malheureusement aussi l'avantage.

Alors, non…
Les vmc double flux ne peuvent pas provoquer un incendie
Prétendre le contraire est une idée reçue

Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G. à Toulouse