Idée reçue : les fenêtres triple vitrage ne servent à rien en région chaude

Réalité et idées reçues

La conductivité n'est pas à sens unique


Traditionnellement, en France, on isole uniquement pour empêcher la chaleur de sortir et limiter la consommation de chauffage. Mais quelles sont les conséquences de cette isolation en été? Quel est le rôle de ces isolants pendant cette période? Ne stoppent-ils pas la chaleur venant de l'extérieur? Le rôle des triples vitrages n'est-il pas de mieux isoler en hiver? Ne feraient-ils pas par hasard la même chose en été? Ne limiteraient-ils pas la consommation de climatisation pendant cette période au point de la rendre souvent inutile?

Les triples vitrages fonctionnent aussi en été


Que se passerait-il si une maison était si bien isolée que la chaleur extérieure ne rentrait pas en été? Quel serait alors le risque de surchauffe en l'absence de production de chaleur interne? En cas de production de chaleur interne fatale, donc de faible puissance, donc facilement compensable par la fraîcheur d'un puits provençal, quel serait le risque de surchauffe? Ne faut-il pas des triples vitrages pour en arriver à ce niveau de performance? Ne faut-il pas tout simplement des maisons passives dotées de triples vitrages même en climat chaud?

Alors non…
Les fenêtres triple vitrage ne sont pas inutiles en région chaude,
elles seront même de plus en plus utiles

Prétendre le contraire est une idée reçue par méconnaissance des concepts passifs


Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.


Le sommaire des idées reçues

Réalité et idées reçues