Contrevérité : une maison passive n'est pas une maison écologique

Réalité et idées reçues

Définition d'une maison écologique


Parce que l’énergie est le principal facteur de pollution, la construction la plus écologique est celle qui minimise son usage du jour où elle a été envisagée jusqu’au jour ou elle sera déconstruite pour cause de vétusté. Stocker le gaz carbonique produit par ailleurs et réutiliser les produits issus de la déconstruction font partie de cette définition.

Performance écologique des maisons passives


Si construire écologique, c’est avant tout limiter en permanence la consommation d’énergie au minimum possible, le vainqueur est sans aucun doute la maison passive. Si les matériaux recyclables de construction naturels, locaux et sans danger pour la santé des occupants et l'environnement limitent l’énergie grise et éventuellement stockent le gaz carbonique, la performance écologique est améliorée. Le meilleur projet est celui qui respecte ces conditions et qui de plus s’intègre à l’environnement tout en limitant l’espace qu'il y occupe.

Alors, si…
Une maison passive est une maison écologique
Prétendre le contraire est une contevérité issue de la méconnaissance des concepts passifs


Jean-Michel Pupille - Architecte D.P.L.G.


Réalité et idées reçues